FUKUSHIMA – UNE CATASTROPHE INTERNATIONALE !

Home/Non classé/FUKUSHIMA – UNE CATASTROPHE INTERNATIONALE !

Comme je participais à la « réflexion » pour l’élaboration de ce bulletin d’avril, j’éprouvais quelques difficultés afin de déterminer quels pourraient être les sujets à aborder. Puis, j’ai réalisé que le sujet le plus important, est actuellement en cours de discussion. Ce sujet ce sont les radiations qui parviennent jusqu’en Amérique du Nord, et qui proviennent du Japon, plus précisément de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. À vrai dire, Fukushima est une catastrophe internationale ! Les événements catastrophiques qui ont succédé au tremblement de terre et au tsunami dont le Japon a été victime, ont causé des dommages colossaux à la centrale nucléaire de Fukushima et ont entraîné des rejets massifs de radiations dans l’air ainsi que dans l’océan.

Les types de radiations actuellement rapportés incluent l’iode-131, le xénon-133, le césium-134 et le césium-137, tandis que les rejets d’uranium et de plutonium ne sont même pas abordés. Malgré le fait que les «autorités» de santé (si je puis utiliser ce terme) insistent pour prétendre que les niveaux d’isotopes radioactifs libérés par le site de Fukushima sont « sans danger » pour les personnes vivant en dehors du Japon, ces assurances ne sont pas suffisantes pour empêcher l’armée Américaine, «d’évacuer du Japon, et ce, de façon obligatoire, des milliers de soldats Américains ainsi que leurs familles, dans un souci appuyé par la hausse des niveaux de radiations», rapporte CNN. Est-ce que toutes ces radiations voyagent jusqu’en en Amérique du Nord et jusque dans nos corps ? Malheureusement, la réponse est « OUI ». En fait, cela vient déjà de se produire. De nombreuses mesures montrent que les radiations provenant de la catastrophe de Fukushima ont été détectées sur les deux côtes des Etats-Unis, depuis la Californie jusqu’à New York.

N’écoutez pas les bouffons (comme Ann Coulter) qui insistent en prétendant que les radiations nucléaires sont « bonnes pour vous » et « préviennent le cancer ». Hé, peut-être qu’ils devraient tous prendre des vacances au Japon, et se baigner dans les «eaux de guérison» contenues dans les piscines situées dans la centrale nucléaire de Fukushima. Peut-être que tous les médecins qui injectent de l’iode radioactif à leur patients atteints de cancer se joindront à eux. Vous voyez, l’establishment médical ne tire pas « la sonnette d’alarme » au sujet de la contamination radioactive qui se propage depuis le Japon (qui circule actuellement autour de la planète), en raison du fait que les oncologues conventionnels utilisent l’iode radioactif (qui provoque le cancer) pour « traiter » le cancer de la thyroïde. Saviez-vous que la dose de radiations de 10.000 mSv est mortelle ? Devinez quelle dose de radiations est donnée dans le traitement typique par rayons, du cancer ? Êtes-vous prêts ? 20.000 mSv ! La dose fatale est doublée. Consultez le tableau ci-dessous que j’ai obtenu sur le site Web suivant : www.naturalnews.com

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Alors, ne soyez pas surpris, si le corps médical annonce que l’iode radioactif de Fukushima est bon pour le public, et permettra d’économiser de l’argent, parce que les patients du cancer n’auront pas besoin de payer pour leurs injections d’iode radioactif ! Selon le Dr. Mark Sircus, « A tous les gens, quel que soit leur lieu de résidence, vous ne voyez pas quelles sont les règles de « l’ignorance retardée », du CDC, de la FDA, de l’AMA, de l’OMS et des dizaines d’autres organisations médicales ? Le mot stupide ne recouvre-t-il pas tout à fait l’acte ? Maintenant, nous savons que c’est criminel, c’est la cupidité, et c’est la politique de la force et des ténèbres sur la Terre, à son plus haut niveau. Pourquoi devrions-nous être inquiets au sujet des retombées nucléaires de l’iode radioactif ? Les médecins l’utilisent, alors pourquoi devrions-nous avoir peur de le respirer, de le manger ou de le prendre pour le petit déjeuner dans notre café au lait ? Et pourquoi prendre de l’iode nutritionnel ? Il va interférer avec l’absorption de l’iode radioactif ! C’est ce que semblent vouloir les oncologues, et il semble que ce soit la raison pour laquelle ce sont là les dernières personnes sur Terre, à qui nous devrions faire confiance au cours d’une crise nucléaire ». (https://blog.imva.info/medicine/iodine-radiation-insanity)

Au 4 avril, TEPCO (Tokyo Electric Power Company) a annoncé qu’elle avait déversé 10 000 tonnes d’eau radioactive directement dans l’océan Pacifique. Cela ne vous rappelle-t-il pas la débâcle de BP, l’été dernier dans le Golfe du Mexique ? Vous voyez, Fukushima tue l’océan Pacifique, tout comme BP a tué le Golfe. Et nous ne sommes que six semaines après l’escalade de cette catastrophe nucléaire, avec aucune fin en vue. Dans les prochaines semaines, alors que la crise continue, nous allons probablement voir une répétition ou peut-être une intensification des radiations débitées depuis Fukushima. Les émissions des radiations nucléaires se poursuivront pendant une période de temps indéterminée – peut-être durant plusieurs années – se trouvant portées par le courant-jet à travers l’océan Pacifique jusqu’en Amérique du Nord, etc.

Alors, que devez-vous faire ? Eh bien, si vous êtes à l’Environment Protection Agency (EPA), il n’y a qu’une seule option : Modifier la définition des niveaux ‘‘DE SECURITE’’des radiations. Je ne plaisante pas. Le niveau de démence, à l’EPA, est monumental. Vous voyez, l’EPA, qui est censé être en charge de «protéger» l’environnement, ambitionne d’augmenter les PAG (Protection Action Guides – c. à d. les guides d’action de protection) à des niveaux situés jusqu’à 100.000 fois plus élevés que les niveaux actuels. Cela permettra en retour aux médias traditionnels, de rendre beaucoup plus facile l’obscurcissement de la vérité, sur les dangers des radiations en provenance du Japon, puisque tous ces rayonnements toxiques seront incorporés « au sein de directives élaborées par l’EPA » concernant les niveaux acceptables. (https://www.activistpost.com/2011/03/epa-to-help-mainstream-media-obscure.html)

Selon les propos de Mike Adams, le Ranger de la Santé, « Ah, la fascination d’assister à cette tragique comédie des erreurs qui se succèdent au niveau du gouvernement des Etats-Unis, peut presque ne pas être dépassée. Mais le Canada essaie également d’y parvenir. Son propre réseau de surveillance nucléaire a tout simplement été fermé, et sur son site Web, il se lit désormais ‘Veuillez noter, s’il vous plaît, qu’au 25 Mars 2011, la fréquence de collecte des données effectuées par RNCan, qui utilise les enquêtes mobiles, a diminué en raison des faibles niveaux de radiations détectés’. … Oui, depuis qu’ils ont la détecté de faibles niveaux de radiations, c’est apparemment la justification pour éteindre complètement les écrans de contrôle, ce qui est évidemment le genre de plan d’alerte brillant et précoce, qui aurait été seulement imaginé par un bureaucrate en état de mort cérébrale« . (https://www.naturalnews.com/031963_radiation_exposure.html)

Le 16 avril, il a été signalé que les niveaux de particules radioactives présentes dans l’eau de mer (au large des côtes du Japon) a de nouveau augmenté. Le niveau d’iode radioactif-131 à grimpé jusqu’à 6.500 fois :

(https://www.dailymail.co.uk/news/article-1377703/Radiation-levels-seawater-crippled-Fukushima-plant-jump-6-500-times-legal-limit-ahead-new-5-9-earthquake.html), par rapport à la limite légale, selon des échantillons prélevés le jour précédent.

Les niveaux de césium-134 et de césium-137 ont tous deux été enregistrés à plus de 1.000 fois la limite légale. TEPCO a affirmé que les niveaux alarmants ont été causés par une jauge qui aurait été « très probablement » cassée (selon le New York Times). La jauge aurait été très probablement cassée ? Vous voulez me faire marcher ! Cette sorte « d’excuse » m’en rappelle une autre, celle d’un étudiant qui raconte à son enseignant que « le chien a mangé ses devoirs ».

Afin de pas être accusé de « tergiversation », le 4 avril, le gouvernement Japonais a demandé à la Société Météorologique du Japon et aux universités Japonaises, de ne pas publier les données des mesure des radiations, afin d’éviter « la panique du public ».

Bien qu’il soit peu probable que le niveau d’exposition aux radiations en Amérique du Nord soit suffisamment élevé pour provoquer la maladie des rayons, c’est un fait avéré qu’à long terme, le faible niveau d’exposition répété, et l’accumulation du rayonnement dans le corps pourra entraîner un risque accru de cancer, entre autres problèmes de santé. S’il vous plaît ne faites pas l’erreur d’en douter. Que vous viviez aux Etats-Unis, au Canada, en Europe ou en Asie, vous ÊTES exposés à des radiations en provenance du Japon. En Californie, l’iode-131 radioactif présent dans l’eau de pluie a été récemment évalué à un taux 181 fois plus élevé par rapport à l’eau potable standard.

L’uranium-234 (qui possède une demi-vie de 245.500 années) a été retrouvé à Hawaii, en Californie, et à Washington. Des échantillons de lait (de l’Arizona, de l’Arkansas, à Washington et à Hawaï, pour ne nommer que quelques Etats) ont montré des niveaux élevés (situés entre 600% et 800% supérieurs à la normale) d’iode-131, de césium-134 et de césium-137. Pourquoi cette contamination du lait est-elle si importante ? Parce que le lait représente l’état général de la chaîne alimentaire toute entière, puisque les vaches consomment l’herbe et sont exposées aux mêmes éléments que les cultures. Ainsi, lorsque le lait est testé de façon positive par les radiations, cela indique que l’ensemble de la chaîne alimentaire est contaminée, depuis les vaches qui mangent de l’herbe. Quand l’herbe est contaminée, alors tout ce qui croît dans le même sol est également contaminé. (https://www.infiniteunknown.net/2011/04/02/california-radioactive-iodine-131-in-rainwater-181-times-above-drinking-water-standards-has-also-been-detected-in-multiple-milk-samples-while-us-gov-has-still-not-published-any-official-data-on-jap)

Les bonnes nouvelles sont que vous n’allez pas mourir (ou même tomber malade) par l’exposition aux radiations. Car il existe des moyens pour atténuer les dommages causés par les radiations. Il n’y a rien de plus urgent dans le domaine de la médecine que l’apprentissage (et la mise en œuvre) des méthodes les plus efficaces pour éliminer la contamination radioactive et d’autres poisons toxiques de l’organisme. Le reste de ce bulletin sera consacré à six méthodes efficaces pour vous protéger et protéger votre famille contre les radiations nucléaires toxiques provenant du Japon. Ce n’est pas du tout une liste « exhaustive », mais c’est un bon début.

Et vous devez vous rappeler que le sucre ainsi que les sucreries affaiblissent considérablement le système immunitaire, et de ce fait, ILS DOIVENT ÊTRE ÉVITÉS à tout prix !!

1. Les ZÉOLITES

Les zéolites (ou zéolithes) sont des minéraux naturels formés par les cendres volcaniques en présence d’eau salée. Bien considérés (généralement reconnus comme sûrs) par la FDA, les zéolithes possèdent une structure cristalline unique ainsi que complexe, et sont utilisés depuis près de 1000 ans comme un remède traditionnel dans toute l’Asie, pour promouvoir la santé générale. Une propriété étonnante des zéolithes, c’est que leur cadre de cavités et de canaux en forme de nid d’abeilles (comme des cages) travaillent au niveau cellulaire pour le piégeage des métaux lourds et des toxines. La zéolite est également très efficace pour éliminer les radiations et a été utilisée dans la détox sur les deux sites, de Tchernobyl et de Three Mile Island. En effet, à Tchernobyl, les gens ont présenté une réduction de 30% en isotopes radioactifs après la première application des zéolites ! Selon Japan News Today, TEPCO a déversé des zéolithes (lestés avec des sacs de sable) près d’une prise d’eau à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, dans un effort pour réduire la propagation des radiations dans l’océan Pacifique.

Les zéolites font partie des rares minéraux a charge négative présents dans la nature. Fondamentalement, ils agissent comme des aimants, attirant les métaux lourds et les toxines a charge positive, les capturant et les éliminant du corps. Ils constituent un moyen extrêmement efficace en tant qu’agent chélateur. Voici comment : Au sein de la structure des zéolites, il existe des «cages» situées a l’intérieur qui sont des ions positifs. Les ions positifs changent de place avec les métaux lourds, ou les particules radioactives, qui sont aussi des ions positifs, puis la structure en cage des zéolites se lie étroitement avec eux. L’incroyable qualité de ces effets de «cage liante» fait que les toxines, les métaux lourds, et les particules radioactives sont éliminés a 100%. En d’autres termes, ils ne sont pas «délocalisés» dans un autre endroit du corps, ils sont réellement expulsés !

Le produit Zéolite qui est la tête et les épaules au-dessus du reste est appelé Super-Z-Lite™ et est fabriqué par Omica Organics. Pour mes abonnés, la sympathique équipe de Omica Organics a accepté de prodiguer un rabais de 10% si vous achetez depuis son site Web et utilisez le code promo RDTN10 (le dernier caractère est un zéro). Je vous invite à acheter des Super-Z-Lite™ pour votre famille et à commencer la cure immédiatement.

2. L’IODE

L’iode est l’une des substances médicinales les plus utiles. Nous avons tous besoin d’iode pour survivre ; elle est essentielle pour la physiologie humaine et notre santé dépend de la présence d’iode en quantités suffisantes. L’iode radioactif remplit tous les récepteurs d’iode qui n’en contiennent pas (à cause d’une carence en iode). Ceci constitue un problème grave, car plus de 90% des personnes en Amérique du Nord, selon le Dr. David Brownstein, présentent des carences en iode. Le corps ne peut pas faire la différence entre le «bon» iode et le «mauvais» (c. à d. radioactif), ainsi, prendre un supplément de « bon » iode peut protéger la thyroïde contre les dommages dus au mauvais « remplissage » de la glande – l’empêchant ainsi de se remplir avec de l’iode radioactif.

Nous avons beaucoup d’informations en provenance de Russie sur l’utilisation de l’iode pour protéger la thyroïde. En Pologne, l’utilisation de doses d’iode a été trouvée pour protéger efficacement la thyroïde des enfants, d’un cancer. Le risque de cancer de la thyroïde est beaucoup plus grand chez les enfants ayant reçu une exposition beaucoup plus faible à l’iode-131 par rapport aux adultes. Idem pour les femmes enceintes ou allaitantes. C’est un bon moment pour se souvenir des mots du Dr. Jeff Patterson, ancien président de Médecins pour la Responsabilité Sociale. « Il n’y a pas de niveau sécuritaire lors d’exposition à des radionucléides, qu’il s’agisse de nourriture, d’eau ou d’autres sources ! L’exposition aux radionucléides, tels que l’iode-131 et le césium-137, augmente le risque de cancer. Pour cette raison, tous les efforts possibles doivent être mis en œuvre pour minimiser la teneur en radionucléides présents dans les aliments et dans l’eau« . https://www.globalresearch.ca/PrintArticle.php?articleId=23902

Maintenant que les niveaux radioactifs ont dépassé « les limites de sécurité » en Amérique du Nord, la déclaration du Dr. Patterson est encore plus pertinente. Ma famille prend Iodoral chaque jour pour nous assurer que nos glandes thyroïdes sont remplies avec de la bonne iode. Vous pouvez en acheter chez www.iodoral.org.

3. Le GLUTATHION & SUPERGREENS

L’exposition aux radiations provoque une cascade de radicaux libres qui causent des ravages dans l’organisme. Les radiations déciment l’approvisionnement du glutathion au niveau de l’organisme. Selon le Dr. Mark Hyman « 

[Le glutathion] est la molécule la plus importante dont vous avez besoin pour rester en bonne santé et prévenir les maladies – mais vous n’avez probablement jamais entendu parler d’elle. C’est le secret pour prévenir le cancer, le vieillissement, les maladies cardiaques, la démence, et plus encore, elle est nécessaire pour tout traiter, de l’autisme à la maladie d’Alzheimer. Il y a plus de 89.000 articles médicaux à ce sujet – mais votre médecin ne sait pas comment aborder le problème de l’épidémie de la carence en cette molécule essentielle qui donne la vie… De quoi s‘agit-il ? Je parle de la mère de tous les antioxydants, le grand maître des détoxifiants, et le maestro du système immunitaire : le glutathion« .

Les ‘‘bonnes nouvelles’’ sont que notre corps produit du glutathion. Les ‘‘mauvaises nouvelles’’ sont que le stress, le vieillissement, les traumatismes, les infections, les irradiations, la pollution, les toxines, les médicaments, et une mauvaise alimentation, réduisent tous, considérablement votre réserve de glutathion. Des études ont montré que l’approvisionnement en glutathion par notre corps commence a diminuer de 10% a 15% par décennie a partir de l’âge de vingt ans. Les personnes qui ont de faibles niveaux en glutathion sont sensibles a la maladie chronique. Le glutathion est produit naturellement dans votre corps, en particulier par le foie, et est composé de trois acides aminés : la cystéine, l’acide glutamique et la glycine. La N-acétylcystéine (NAC) est un précurseur biologiquement actif pour l’acide aminé cystéine, qui, à son tour, est un précurseur du glutathion. Le secret de la puissance du glutathion réside dans les groupes de la chimie du soufre qu’il contient. Le soufre est un agent collant, une molécule odorante qui agit comme « le papier attrape-mouches ». Par conséquent, tous les « agents nocifs » présents dans votre corps (comme les métaux lourds, les radicaux libres, et les éléments porteurs de radiations), collent au glutathion qui les porte alors dans la bile et dans les selles, puis hors de votre corps. Les aliments riches en soufre (comme l’ail, les oignons et les légumes crucifères) soutiennent la production du glutathion. https://www.huffingtonpost.com/dr-mark-hyman/glutathione-the-mother-of_b_530494.html

Le lactosérum (ou petit-lait, un sous-produit du fromage ou de la transformation des yogourts) est une grande source des ‘‘blocs de construction’’ d’acide aminés nécessaires à la production du glutathion. Chaque jour, ma famille boit un grand mélange de « SuperGreens » (qui contient de la spiruline et de la chlorella) ainsi que One World Whey, qui est l’un des meilleurs produits de lactosérum, essentiels dans la stimulation de la production de glutathion. Si vous êtes à la recherche d’une forme de pilule de glutathion, Kurt Wilson (« le Fauteuil de Survie ») vend un excellent supplément de glutathion disponible ici.

Pourquoi avons-nous ajouté « SuperGreens » ? La spiruline et la chlorella, sont toutes deux considérées comme des micro-algues, elles ont été largement utilisées par les Russes après la catastrophe de Tchernobyl. Les micro-algues sont très riches en éléments nutritifs, elles possèdent la capacité à se lier aux toxines et à les balayer du corps. Les deux micro-algues, la spiruline et la chlorella renforcent le système immunitaire qui est normalement compromis par les radiations, elles alcalinisent et purifient le sang et le restaurent dans sa chimie. La spiruline contient des proportions élevées de composés organo-métalliques comme la thionine qui se combinent avec les métaux radioactifs afin qu’ils puissent être éliminés, tandis que la chlorella absorbe les rayons gamma émis par des particules radioactives présentes dans l’organisme après la contamination. Une alimentation riche en chlorophylle augmente la survie des animaux de laboratoire soumis à des doses létales de radiations, et la chlorella possède les teneurs les plus élevées en chlorophylle de toutes les espèces végétales connues. La chlorophylle ressemble au sang humain et est utilisée pour nettoyer, détoxifier, purifier et guérir de nombreuses affections. Elle ralentit la croissance bactérienne, détoxifie les métaux lourds de l’organisme, augmente la cicatrisation des plaies, détoxifie le foie et d’autres organes, désodorise le corps, et élimine les bactéries de putréfaction présentes dans le côlon. Plus important encore, elle inhibe les radiations et l’activation du métabolisme de plusieurs agents cancérigènes. De nombreuses études ont signalé les effets protecteurs de la chlorophylle sur des animaux irradiés.

4. Le BICARBONATE de SODIUM (BICARBONATE de SOUDE)

Chaque jour, ma famille consomme notre boisson à base de « bicarbonate de soude », composée de 1 c. à thé de bicarbonate de soude dilué dans 8 onces d’eau [(25cl.)-(pour moi et ma femme)] et ¼ de c. à thé de bicarbonate de soude dans 4 onces d’eau [(12cl.)-(pour les enfants)]. Pourquoi ? L’ingestion de bicarbonate de sodium diminue la gravité des échanges produits par l’uranium dans les reins. Les reins sont habituellement les premiers organes à montrer les dégâts chimiques qui résultent de l’exposition à l’uranium.

Des doses orales ou des perfusions avec l’aide du bicarbonate de sodium alcalinisent l’urine et rendent les ions d’uranium moins toxiques pour les reins. Le bicarbonate de sodium se lie avec à l’uranium et favorise l’excrétion de l’organisme, ce qui réduit la gravité des dommages causés par les radiations. Le bicarbonate de sodium peut également être ajouté à l’eau du bain pour la détoxification du corps entier. Le dosage proposé est de 500 grammes pour une exposition à bas degré aux radiations, et jusqu’à 2 kilos pour une exposition aiguë aux rayonnements. Le bicarbonate de sodium est également très efficace pour éliminer l’uranium à partir des surfaces contaminées et à partir du sol. La prise régulière de bicarbonate de sodium est probablement le moyen le plus simple et le plus facile pour maintenir le corps en bonne santé. Voici un excellent article écrit par le Dr. Mark Sircus à propos de la nébulisation du bicarbonate et du glutathion.

En voici la traduction :

La Nébulisation du glutathion et du Bicarbonate

L’autre jour, j’ai publié une série de témoignages pour la médecine allopathique naturelle, mais l’un des plus importants que je voulais souligner est passé à travers la trappe et n’a pas été publié.

Cher Dr. Sircus,

Je souhaite vous dire que j’ai utilisé la nébulisation du glutathion avec le bicarbonate de soude pour ma bronchite chronique (j’ai commandé les capsules) comme indiqué dans votre E-book Allopathie Naturelle.

J’ai été étonné la première fois que je l’ai utilisée. Je n’ai pas eu de problèmes de toux avec une grande quantité de mucus pendant 24 heures entières. Je suis un massothérapeute et cela est très déconcertant. Heureusement, je connais très bien tous mes clients, et ils comprennent mon problème. J’ai eu beaucoup moins de problèmes au cours des jours suivants. Aujourd’hui, les résultats sont aussi excellents. J’ai pris deux capsules par voie orale. Je vais nébuliser à nouveau plus tard. J’ai commandé le glutathion du Dr. Brownstein aussi. Il y avait à la pharmacie le mélange prêt pour moi. Les capsules avec le bicarbonate de soude me semblent fonctionner le mieux. Je ne peux pas vous dire combien de choses j’ai pu essayer, et rien n’a correctement fonctionné avant cela. Ensuite, je vais essayer l’argile pour la détoxification, et nettoyer mon côlon.

N. Goodfellow

Vous pouvez obtenir un nébuliseur portable comme celui-ci : https://www.portablenebs.com/?gclid=CLjl9L6L3aUCFcVe7AodbXcR3A

Réducteur L-Glutathion Plus, que vous pouvez commander à : https://www.theranaturals.com/products.html

Dissoudre 1/2 capsule de glutathion dans 10 millilitres d’eau distillée pour le premier traitement. Ce produit contient déjà du bicarbonate de sodium, donc vous n’avez pas besoin d’en rajouter. Si vous vous sentez bien avec la première application, augmenter la dose à 1 capsule de glutathion pour 10 ml d’eau et construisez jusqu’à un maximum de 2 capsules. S’il vous plaît noter que ceci est un traitement relativement nouveau et que les dosages pour chaque patient, doivent être déterminés avec sensibilité, et en commençant par des doses minimales, puis construire rapidement, surtout si la situation est urgente. Soyez sensible aux sentiments du destinataire et à ses réactions (le cas échéant) pendant et après chaque application. La posologie doit être ajustée à la baisse, bien évidemment, pour les jeunes enfants et les nourrissons. 2 ou 3 soins par jour sont suggérés.

Dans la deuxième édition de Magnésium Thérapie Transdermique (en cours de production), j’ai écrit : Parfois des personnes très malades ou même des animaux avec une maladie pulmonaire vont mieux lors de la prise des médicaments par nébulisation par opposition à la voie orale, car alors, le système crénelé n’a pas besoin d’aller jusqu’à briser les médicaments dans l’estomac, puis de les livrer aux poumons par la circulation sanguine.

Les médicaments délivrés par nébulisation peuvent être pulvérisés directement sur les tissus des poumons, là où ils peuvent plus facilement être absorbés localement par les poumons et les cellules brachiales.

Le Dr. Shallenberger déclare : « Un nébuliseur est capable de transformer un liquide en petites bulles qui sont si petites qu’elles ne peuvent être vues sous un microscope. Lorsque ces bulles sortent du nébuliseur, elles sont si petites qu’elles ressemblent à de la fumée. Et c’est cela la magie d’un nébuliseur. Les bulles sont si petites qu’elles peuvent être inhalées profondément dans les régions les plus profondes des poumons, sans aucune gêne ou irritation. C’est une excellente façon pour les asthmatiques de se procurer les médicaments dont ils ont besoin pour ouvrir leurs poumons« .

Peu de praticiens prennent en compte les effets systémiques des nébuliseurs. Quand nous entendons des patients utilisant des nébuliseurs avec des produits pharmaceutiques qui leur font éprouver des effets secondaires tout aussi mauvais que lorsque les médecins donnaient les mêmes médicaments par voie intraveineuse à l’hôpital, nous comprenons qu’effectivement, les médicaments ne sont pas seulement administrés dans les poumons, mais sont également délivrés directement dans le flux sanguin et systémique, et ce, dans le reste du corps.

C’est important de comprendre, car cela ouvre la porte à un système merveilleux d’administration, qui est important pour certaines catégories de la population, comme les nourrissons, les enfants, les patients en soins intensifs, et à tous ceux qui essaient de prendre soin d’eux-mêmes ou des proches à la maison. Et c’est là qu’intervient la pensée du Dr. Shallenberger, « Pourquoi ne pas utiliser le système de distribution du nébuliseur afin de fournir des traitements non seulement pour les poumons, mais aussi pour tout le corps ? »

La plupart des recherches publiées sur la nébulisation le sont pour les usages standard tels que l’asthme, mais ce système d’administration peut être utilisé pour traiter le cancer du poumon, la pneumonie, la tuberculose, ainsi que la grippe, l’empoisonnement chimique, et tout syndrome nécessitant l’administration d’un médicament. Pour les pédiatres et les parents utilisant les nébuliseurs, cela constitue un don de Dieu, parce que nos bébés ne peuvent pas absorber trop de pilules et nous n’avons pas vraiment envie de leur faire des piqûres tous les jours. La médecine transdermique offre le meilleur du monde à la pédiatrie dans l’administration de médicaments par le biais des bains et au niveau de la respiration.

La grande force des nébuliseurs réside en leur capacité à fournir des médicaments et de l’humidité directement à l’arbre trachéo-bronchique. Contrairement à d’autres options thérapeutiques, les hautes concentrations, plus élevées dans les sécrétions respiratoires, peuvent être obtenues avec une thérapie aérosol. Avec l’utilisation de ce système localisé de distribution antimicrobien, l’efficacité peut avoir un effet direct sur les organismes de surface dans le système bronchique.

  1. La nébulisation amincit les sécrétions de mucus et rend plus facile l’expulsion des sécrétions pulmonaires
  2. La nébulisation fait tousser plus facilement, tout en diminuant le besoin de tousser
  3. La nébulisation maintient votre trachée, la doublure de la trachée, ainsi que la stomie humides et saines
  4. La nébulisation humidifie l’air qui entre dans vos poumons
  5. La nébulisation hydrate et rend moites vos voies nasales, la bouche et la gorge

Les nébuliseurs sont adaptés pour les jeunes enfants, les personnes qui ont des difficultés à utiliser les inhalateurs-doseurs, et les gens qui souffrent d’un asthme sévère. En 10 à 15 minutes, le médicament est utilisé et les symptômes ont disparu, ou sont prévenus, pour six à huit heures. Même les bébés peuvent respirer les traitements brouillardeux et le nébuliseur est en passe de devenir une alternative approuvée par les pédiatres, aux antibiotiques trop prescrits.

Ce matériel figure dans mon livre sur le magnésium, car les huiles à haute teneur en magnésium peuvent également être nébulisées directement dans les poumons. L’iode est ainsi facilement nébulisé si des précautions supplémentaires doivent être prises. L’iode est absorbé quasi-instantanément en raison de son taux d’évaporation élevé.

Note spéciale : Certaines recherches ont montré que l’inhalation de glutathion chez les personnes légèrement asthmatiques peut provoquer des bronchospasmes en raison de la formation de sulfite. La connexion à de bons niveaux de glutathion est essentielle à l’asthme, mais le dosage doit être mis en balance avec le risque de bronchospasme en cas d’inhalation. Il faut être prudent en tout temps et les niveaux de glutathion peuvent être mis plus en sécurité, et le sujet doit être ainsi soulevé dans le cas des asthmatiques pour une voie orale ou autre. Une surveillance médicale adéquate est conseillée à tous les moments où l’asthme est un risque, pour ne pas causer un stress inutile sur ce tissu très sensible des bronches.

Référence : ajrccm.atsjournals.org/cgi/content/full/156/2/425

5. Les MINÉRAUX

Saviez-vous que parmi les 90 éléments nutritifs essentiels pour la santé humaine, les minéraux (par opposition aux vitamines, aux acides aminés et aux acides gras) sont au nombre de 60 sur les 90 ? Les plantes peuvent fabriquer des vitamines, des acides aminés, des lipides, des glucides, des acides gras, des fibres, etc., mais elles ne peuvent pas fabriquer des minéraux.

Elles doivent se procurer les minéraux dont elles ont besoin, et nous avons besoin du sol dans lequel elles grandissent.

Nos régimes alimentaires sont pauvres et notre santé est en danger en raison de l’appauvrissement de notre gamme alimentaire, des sols et des cultures.

Dans le monde d’aujourd’hui, avec des aliments à faible teneur en éléments nutritifs, des aliments transformés et à haute teneur en glucides, il est essentiel que nous complétions notre régime alimentaire avec des minéraux colloïdaux de haute qualité.

Les meilleurs minéraux (et de LOIN), j’ai fait des recherches, sont les Minéraux Terre Majestueuse (Majestic Earth Minerals), qui fournissent des minéraux colloïdaux d’origine végétale. Ils proviennent d’une exploitation préhistorique appelée «schiste humique» et viennent du Sud-Est de l’Utah. Ces minéraux ont une charge électrique négative, qui est la signature des vrais produits dérivés des matières minérales. Cela a deux avantages très importants. Premièrement, cela augmente considérablement les qualités du transport et de la bio disponibilité d’autres éléments nutritifs obtenus à partir d’aliments et/ou de vitamines ainsi que d’autres suppléments. Et deuxièmement, cela va attirer les toxines, les métaux lourds, et les particules radioactives présents dans l’organisme, et les éliminer.

Chaque jour, toute ma famille boit notre complexe minéral multi-vitamines Youngevity « Au-delà de la mandarine âcre » (de Minéraux Terre Majestueuse). Il a un goût fantastique et les enfants adorent ça. En plus des vitamines, minéraux et phytonutriments, « Au-delà de la mandarine âcre » contient également ces composés : glucosamine, chondroïtine, MSM, la CoQ10, et des extraits de pépins de raisin. Il est sécuritaire pour les diabétiques et les enfants. Vous pouvez acheter « Au-delà de la mandarine âcre« .

6. L’ARGILE BENTONITE de CALCIUM

L’Argile Bentonite de Calcium possède une forte charge ionique négative et unique. Lorsqu’elle est activée avec de l’eau, elle fonctionne comme un puissant aimant, adsorbant et absorbant avec une charge ionique positive, des éléments comme les radiations et les toxines.

L’argile capte ces substances et les supprime quand l’argile est éliminée ou lavée.

Selon Cheryl McCoy, qui gère le site www.AboutClay.com, « Pour éliminer les radiations de votre produit, Perry Arledge, auteur de « Argile de Vie, La Cure Miracle de la Nature », recommande de commencer avec de l’argile liquide. C’est de la bentonite de calcium, mélangée avec de l’eau, à raison d’1 partie d’argile pour 8 parties d’eau. Dans un grand bol non métallique, mélanger 1/4 de tasse d’argile liquide avec 1 quart d’eau. Mettez les fruits ou les légumes dans cette eau d’argile en s’assurant qu’ils sont complètement recouverts et laissez-les reposer pendant environ 10 minutes. Rincez et séchez-les, puis stockez-les comme vous le feriez normalement. Vous pouvez ajouter de la bentonite de calcium à votre lait et à l’eau potable si vous êtes également préoccupé par la possibilité d’une contamination. Ajouter environ 1 once (3cl.) d’argile bentonite de calcium liquide pour un gallon (3,8 L.) de lait cru biologique ou d’eau. Certaines personnes préfèrent laisser l’argile se déposer au fond du liquide et jeter cette partie, tandis que d’autres préfèrent secouer le tout et les boire ensemble. Faire l’un ou l’autre, c’est très bien. Une fois qu’un contaminant est «capturé» par l’argile il ne sera pas libéré, et l’argile ne peut pas être digérée par l’organisme. Tous les contaminants adsorbés par l’argile seront supprimés lors de l’élimination. Et il est toujours bon de prendre une à deux onces (3 ou 6 cl.) d’argile bentonite de calcium liquide deux fois par jour, pour garder votre corps détoxifié« . (https://www.naturalnews.com/032119_radiation_bentonite_clay.html)

RÉFÉRENCES :

https://blog.imva.info/medicine/iodine-radiation-insanity

https://www.infowars.com/fukushima-exposure-levels-going-up-everywhere/

https://www.naturalnews.com/032050_radioactive_food_nuclear_radiation.html

 

Ty Bollinger

Remarque importante: Je ne suis pas un médecin. Tout le contenu de cette lettre d’information est un commentaire ou une opinion et est protégé en vertu des lois sur la liberté d’expression dans tout le monde civilisé. Les informations contenues dans ce document sont destinées à des fins éducatives seulement. Il n’est pas conçu comme un substitut pour le diagnostic, le traitement ou les conseils d’un professionnel agréé qualifié. Les faits présentés sur ce site et dans le livre sont offerts à titre d’information uniquement, ce ne sont pas des conseils médicaux, et en aucune façon on ne devrait considérer que je suis pratiquant en médecine. Un effort délibéré a été fait pour que les informations présentes soient à la fois exactes et véridiques. Cependant, je n’assume aucune responsabilité pour les éventuelles inexactitudes dans mon matériel de source, pas plus que je assume la responsabilité de la façon dont ce matériel est utilisé. Toute déclaration concernant les traitements alternatifs pour le cancer n’a pas été évaluée par la FDA.

 

avril 28th, 2011|

2 Comments

  1. Luqtig 28 avril 2011 at 12 h 12 min - Reply

    Merci à vous vous êtes notre ange gardien de la planète !!!! Connaissez vous le chlorure de Magnésium par le professeur DELBET et Dr.NEVEU
    de plus le Minéral Miracle de Jim Humble / MMS1 MMS2
    En tout cas merci pour l’information , comment maîtriser la désinformation auprès du public comment avertir l’état que nous sommes au courant de ce qui se trime et voulant que cela change …… merci pour nous citoyens et au nom de notre terre mère .Il existe des plantes qui absorbent les métaux lourds
    j’aimerais savoir lesquelles.
    A bièntôt Liliane

    • toto 16 juin 2011 at 15 h 48 min - Reply

      Bonjour a toutes et a tous…!!! oui il en existes des plantes…

      Remèdes efficaces contre les radiations nucléaires

      A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS ! MERCI !

      sdfsf
      Remèdes efficaces contre les radiations nucléaire..

      Une explosion nucléaire ne constitue pas la plus grande menace

      Contrairement à la croyance populaire, la plus grande menace d’exposition aux radiations n’est pas le souffle de radiations ionisantes provoqué par une explosion
      nucléaire. Les radiations de faible intensité, émises pendant de longues périodes,provoquent les plus grands dommages au niveau des structures cellulaires. Ces radiations de faible intensité proviennent de l’exposition répétitive aux radiations qui émanent de l’absorption de particules aériennes radioactives se déposant sur
      les aliments, ou de radiations en provenance de l’eau ou des sols incorporées à la structure cellulaire de l’aliment. Au final, ces radiations de faible intensité, émises pendant de longues périodes, produisent de grandes quantités de radicaux libres. Cette production de radicaux libres provoquent des maladies dues aux radiations
      mortelles et contribue à l’augmentation du taux de cancers Quand tout le monde s’apprête à consommer des pastilles d’iode, voici un protocole suivi par un médecin qui se trouvait en zone rouge lors de l’explosion nucléaire d’Hiroshima.
      Refusant de quitter son hôpital et ses malades, il a réalisé un protocole simple contre les radiations. Alors que tous les êtres humains alentour ont été irradiés, totalement brûlés ou morts de leucémie, les malades ont tous survécu.
      Le nuage de radio-activité est attendu en France par les scientifiques vers le 21 Mars. Sa concentration sera moins élevée qu’au Japon mais…

      L’ iode radio-actif représente un risque pour toutes les personnes atteintes d’hyperthyroïdie. Alors ne prenons, autant que possible, aucun risque.

      Ce protocole est à suivre dès maintenant en préparation puis sur une période de 15 jours.

      La seule mise en garde à prendre en compte est la prise de charbon actif qui annule tous les traitements chimiques pendant 4 heures après la prise.
      Tous les ingrédients ci-dessous proposés ont soit la capacité de contenir les cellules irradiées pour les éliminer avec les selles, soit la capacité d’annuler l’effet négatif des radiations.
      Essayez de manger des céréales complètes et des fibres, évitez les légumes frits, les viandes rouges, les laitages de vache, les farines blanches et les sucres raffinés.

      Ce protocole est valable pour tous: adultes, enfants et animaux.
      Il suffit de diminuer les doses en fonction du poids de chacun. Pour les animaux, mélanger le miso à la nourriture, mettre un peu d’eau argileuse dans leur eau et de chlorure de magnesium sur le pelage.
      Ingrédients:

      – Miso en poudre – soja fermenté (magasin bio ou sur Internet), 10 sachets.

      – Charbon suractivé en granulés 200 grammes (10 jours).

      – Chlorella bio 500 mg algues

      – Vitamines C 1000 mg 2g/jours

      – Calcium

      – lecithine de soja 1200 mg qui protège les nerfs, le cerveau et les gonades des radiations.

      – Chlorure de Magnésium en sachet ou Nigari (pharmacie, magasin bio ou sur Internet).

      – Une bouteille en verre pour le chlorure de magnésium (surtout pas de plastique).

      – De l’eau filtrée, ou en bouteille, Mont Roucous, Rosée de la Reine, ou osmosée et régénérée avec un appareil du genre Aqua Avanti, etc…

      lécithine qui protège les nerfs, le
      cerveau et les gonades des radiations.
      Aliments contenant de la chlorophylle réduisent de 50% les effets secondaires des radiations
      Betteraves protègent à 97-100% du césium-137
      Ail, ginseng et oignon protègent à 97-100% des mutagénèses, riche en
      sélénium, effet antioxydant
      Algue bleu-vert protège du krypton-85, césium-137
      augmente l’immutabilité cellulaire
      riche en chlorophylle
      Cystéine évacue les radicaux libres, protège contre les rayons X, le cobalt-
      60 et le soufre-35
      Vitamine C et rutine réduit les effets secondaires des radiations de 50%, stimule les
      vaisseaux sanguins
      Vitamine A/D évacue le strontium-90 des os
      Vitamine E protège le foetus du césium-137, stimule le système immunitaire,
      anticancéreux, protège des radicaux libres

      Laver et peler les produits à l’eau oxygénée élimine 100% des retombées radioactives
      Préparation :

      – 1 cuillère à soupe dans un verre d’eau. Mélanger avec une cuillère en bois puis éloignez le verre des sources électriques, téléphones portables, fours à micro ondes, etc…

      – Préparation du chlorure de magnesium: Versez un sachet de chlorure de magnésium dans une bouteille en verre. Puis versez-le dans un verre comme du sirop et ajouter de l’eau. Très amer, l’on peut ajouter du sirop mais pas de jus de fruits acides. Il se conserve au réfrigérateur (ce qui enlève un peu d’amertume) et se conserve plus de 3 mois.

      – Préparation du Miso: Dans un mug ou un bol verser une cuillerée à café, puis verser de l’eau chaude sans la faire bouillir.

      – Préparation du charbon: Dans un verre verser deux cuillères à soupe de charbon, bien mélanger puis boire le mélange et rallonger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de charbon dans le verre…

      Posologie pour un adulte de 65 kg:

      Charbon activé: 2 à 3 cuillerées à soupe mélangées dans un verre. Boire beaucoup d’eau si vous avez tendance à la constipation. Le chlorure de magnésium étant un laxatif, tout doit s’équillibrer.

      Chlorure de magnésium: 30 ml, toutes les 3 heures.

      Miso: 4 mugs par jour.

      Gingko Biloba: En comprimés, en cas de sévères séquelles d’irradiations, troubles de la parole, vertiges, etc…

      Exemple de protocole:

      Au lever: 1 verre d’argile. Les 2 à 3 premiers jours ne pas mélanger le fond et boire l’eau à la surface.

      10H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.

      11H00 : Boire 1 bol de soupe miso.

      13H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.

      16H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.

      17H00 : Boire un bol de soupe miso.

      19H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.

      20H00 : Boire un bol de soupe miso.

      21H00 : Boire un verre de charbon suractivé.

      Bain détoxicant 500 g de sel marin, 500 g de bicarbonate de soude

      Après c’est à chacun de trouver son protocole en fonction de son ressenti et de son agenda quotidien.

      Alors restez à l’écoute! N’hésitez pas à augmenter un peu les doses.

      Merci à tous de diffuser ce message à vos proches ainsi qu’à vos contacts au Japon..

      source ici https://www.greenlightcenter.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.