Peroxyde d’Hydrogène – «Le Miracle Médical»

Home/Non classé/Peroxyde d’Hydrogène – «Le Miracle Médical»

Comparé au vinaigre de cidre, le peroxyde d’hydrogène (H²O²) se classe comme l’un des meilleurs remèdes maison, dans cette catégorie. Le peroxyde d’hydrogène est l’une des quelques « substances miracle » qui restent disponibles pour le grand public ; il est sûr, facilement accessible, et est très bon marché. Et le plus formidable, il est efficace!

Saviez-vous que vous avez probablement reçu votre première gorgée de peroxyde d’hydrogène (H²O²) peu de temps après que vous ayez respiré pour la première fois ? C’est vrai ! Le lait maternel, (et tout particulièrement le colostrum), contient des concentrations extrêmement élevées en H²O². Compte tenu du fait que nous savons que l’une des principales fonctions du lait maternel est d’activer et de stimuler le système immunitaire chez le nourrisson, le fait qu’il contienne des quantités extraordinairement élevées en H²O² est logique.

Dès le début du XIXe siècle, le peroxyde d’hydrogène a été largement utilisé en médecine. Beaucoup de maladies bactériennes (y compris la syphilis) ont répondu au H²O², lorsque aucun autre traitement n’avait été efficace. Dans le début du XXe siècle, l’H²O² a été utilisé pour traiter plusieurs maladies courantes, comme la coqueluche, le choléra, la fièvre typhoïde, les ulcères, la tuberculose et l’asthme. Toutefois, comme l’industrie pharmaceutique commença à développer, déjà à l’époque, de nouveaux médicaments onéreux, le peroxyde d’hydrogène fut de plus en plus ignoré, et finalement, il devint éliminé, en tant que traitement.

Le H²O² stimule les cellules NK (Natural Killer – Tueuses Naturelles), qui attaquent les cellules cancéreuses tentant de se propager dans tout le corps. En réponse immunitaire dans l’organisme, le peroxyde d’hydrogène est libéré par les cellules-T pour détruire les bactéries, les virus, et les champignons envahissants. Les plaquettes sanguines libèrent du peroxyde d’hydrogène lorsqu’elles rencontrent des particules dans le sang. Dans le gros intestin, le lactobacillus acidophilus produit du H²O² qui maintient la levure candida, généralement omniprésente, en dehors de la multiplication non contrôlée. Lorsque la candida s’étend dans l’intestin, elle échappe au système de contrôle naturel, et peut prendre pied dans les organes du corps, provoquant ce que l’on appelle le syndrome de fatigue chronique.

Pendant la saison de la grippe, si vous sentez que les enfants vont tomber malades, essayez de laisser tomber quelques gouttes de peroxyde d’hydrogène dans chaque oreille. Après quelques secondes, il fera probablement des bulles, ce qui est un signe que cela tue l’infection. Après 5 ou 10 minutes, vidangez le conduit auditif, et répétez l’opération avec l’autre oreille. Personne ne comprend encore totalement bien le fonctionnement complet du peroxyde d’hydrogène, mais nous savons qu’il est chargé avec de l’oxygène.

Un litre de solution de qualité alimentaire à 35% contient l’équivalent de 130 litres d’oxygène, tandis qu’un litre de peroxyde d’hydrogène à 3% disponible à la pharmacie locale contient 10 litres d’oxygène. Nous savons que lorsque l’H²O² est introduit dans le corps (par voie orale ou intraveineuse), la teneur en oxygène du sang et des tissus du corps augmente considérablement. S’il vous plaît rappelez-vous que le peroxyde d’hydrogène qui est disponible dans votre pharmacie locale (celui à 3% de peroxyde d’hydrogène) ne devrait JAMAIS être ingéré par voie orale, car il contient de nombreux stabilisateurs. Le seul recommandé (en raison de sa qualité) pour un usage interne, est celui à 35% de peroxyde d’hydrogène, de qualité alimentaire, qui doit être bien dilué à 3% avec de l’eau.

Ty Bollinger

Remarque importante: Je ne suis pas un médecin. Tout le contenu de cette lettre d’information est un commentaire ou une opinion et est protégé en vertu des lois sur la liberté d’expression dans tout le monde civilisé. Les informations contenues dans ce document sont destinées à des fins éducatives seulement. Il n’est pas conçu comme un substitut pour le diagnostic, le traitement ou les conseils d’un professionnel agréé qualifié. Les faits présentés sur ce site et dans le livre sont offerts à titre d’information uniquement, ce ne sont pas des conseils médicaux, et en aucune façon on ne devrait considérer que je suis pratiquant en médecine. Un effort délibéré a été fait pour que les informations présentes soient à la fois exactes et véridiques. Cependant, je n’assume aucune responsabilité pour les éventuelles inexactitudes dans mon matériel de source, pas plus que je assume la responsabilité de la façon dont ce matériel est utilisé. Toute déclaration concernant les traitements alternatifs pour le cancer n’a pas été évaluée par la FDA.

novembre 26th, 2010|Tags: , |

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.