Scanners corporels complets – Protection ou Invasion ?

Home/Non classé/Scanners corporels complets – Protection ou Invasion ?

Mon plan initial pour cette première newsletter de l’année 2010 était d’écrire quelques paragraphes sur le sujet controversé des scanners du corps entier. Toutefois, ces quelques paragraphes ont été rapidement multipliés et il semblerait aujourd’hui que j’écrive un autre livre. Eh bien, pas tout à fait, mais je ne pouvais pas couper une grande partie de ma diatribe, alors j’ai décidé d’inclure l’ensemble.

Je suis sûr que vous avez entendu parler de l’ensemble des nouveaux scanners du corps qui sont mis en œuvre dans de nombreux aéroports principaux à travers le globe. On nous dit que ces scanners sont nécessaires pour « nous protéger contre les terroristes » sommes-nous sûrs de cela ? Je veux dire, nous devons faire tout ce qui est nécessaire pour s’assurer que le ciel est sûr, c’est ça ? Si nous abandonnons quelques libertés individuelles, ça en vaut le coup, n’est-ce pas ? Renoncez à vos droits pour des raisons de «sécurité nationale».

Le fait est que l’industrie la plus lucrative en terme de croissance de ces temps modernes, c’est l’entreprise ou le business de la «terreur». Depuis le 11/9/2001, des centaines de sociétés avides de contrats du gouvernement, barattage de « Big Brother Police d’Etat », fait fonctionner sa technologie à un rythme effréné, le tout dans un effort visant à nous protéger contre les «terroristes». Alors, voici venu les « machines d’imagerie intégrale du corps », comme ils aiment à les appeler … mais n’en soyons pas utiliser des euphémismes … ce sont des machines « de fouille à nu virtuelles ».

Aux Etats-Unis, ces machines sont contrôlées par le TSA (Autorité sur la sécurité des transports). Le TSA utilise son ordinateur contrôlé par la presse gouvernementale pour préparer l’Amérique à ce décapage de la dignité pour un bon moment. Cependant, saviez-vous qu’ils ont menti au public ? Vous voyez, le TSA a insisté en disant que ces dispositifs d’appareils de fouille sont incapables de sauvegarder, stocker ou transmettre des images qu’ils prennent. Ceci, nous a été confirmé, en fait « d’accord » par le TSA, d’être en mesure de vérifier l’image numérique de votre femme nue ou de votre fille.

Mais des documents secrets (qui ne sont pas si secrets que ça) révélées par l’Electronic Privacy Information Center (www.EPIC.org) ont révélé que ces machines possèdent en effet précisément de telles capacités. Selon les documents de spécification du TSA qui ont été révélées par l’étude EPIC, tous les scanners du corps entier achetés par le TSA doivent avoir la capacité à la fois de sauvegarder et de transmettre les images scannées des passagers aériens. Ces documents ont été obtenus par une requête de la FOIA et ont été diffusés sur CNN puis sur d’autres canaux principaux d’informations.

Jetez un oeil aux images que le TSA regardera, et dites-moi si cela est acceptable ou s’il s’agit d’une violation de la vie privée.

Notez que la photo de l’analyse visualise clairement les organes génitaux masculins et féminins. Dans toute autre cas ou situation, en prenant cette image, ce serait une sorte de violation, en particulier sans l’autorisation écrite expresse du voyageur. Si le TSA prend des scans de la personne qui est considérée comme mineure, ils en sont alors à enfreindre les lois sur la pornographie infantile !! Quelqu’un d’autre pourrait être poursuivi pour crime !! Mais ce fait est réputé être OK quand il est fait par le TSA.

Je me risquerai à dire que ces nouveaux scanners « Corps-entier-porno » utilisés par le TSA pourraient humilier beaucoup d’Américains (au moins ceux et celles qui n’ont jamais posé nu(e) pour Playboy et Playgirl). Je sais que je ne permettrais JAMAIS que ma femme ou mes enfants soient analysés par un pervers qui travaillerait dans l’aéroport …

Nos pères fondateurs doivent SE RETOURNER DANS LEURS TOMBES en ce moment. Ce type d’invasion est la raison pour laquelle ils ont écrit la Déclaration des droits et la Constitution américaine. C’est le summum de l’invasion de notre vie privée sous couvert de « guerre contre le terrorisme » et sanctionnée par le Patriot Act, qui est peut-être le document le plus antipatriotique jamais signé dans la loi !

Malgré l’attitude de plusieurs de nos présidents récents concernant la Constitution des États-Unis, autant que je sache, c’est toujours la loi du pays. Alors s’il vous plaît dites-moi où dans la Constitution et la Déclaration des Droits, est-il dit que nos droits civiques ne sont pas applicables dans les aéroports ? Qu’en est-il des petites choses comme « cause probable » et la » liberté de fouilles, les perquisitions et les saisies »? Quelqu’un a-t-il entendu parler du quatrième amendement ?

Est-ce le simple désir de voler dans un avion qui est considéré comme une cause probable ? Si quelqu’un dit : «Si ce procédé rend les transports plus sûrs, je suis OK avec ces moyens de contrôle » il ne comprend tout simplement PAS ! Cela NE fait PAS notre sécurité, cela nous rend tous un peu moins libres.

Au mieux, cela est intrusif et non éthique, et au pire, illégal.

Comme si cela ne suffisait pas, quid du rayonnement et des radiations ? N’est-ce pas illégal d’exposer des personnes aux rayonnements, sans justification médicale ? Comment le gouvernement peut-il permettre de nous irradier de force dans les aéroports ? Quels sont les effets délétères sur les femmes dans leur premier trimestre de grossesse, lorsque les risques de développement d’anomalies génétiques causées au bébé (causées par le rayonnement qui risque d’endommager l’ADN) sont les plus élevés ?

Le Dr. John W. Gofman, une autorité sur les effets sanitaires des rayonnements ionisants, estime que 75% des cancers du sein pourraient être évités en prévenant ou en réduisant au minimum l’exposition aux rayonnements ionisants. Sa recherche exhaustive a amené à conclure qu’il n’y a pas de dose de sûreté au niveau des rayonnements, car cela équivaut à lancer « des grenades et des bombes de faible puissance » sur les cellules humaines.

Les expositions aux radiations sont dangereuses, si nous parlons de rayonnements ionisants typiques ou de rayonnements térahertz utilisés dans de nombreux scanners corporels entiers. Une étude menée par Boian Alexandrov (et ses collègues) au ‘Center for Nonlinear Studies’, à ‘Los Alamos National Laboratory’ au Nouveau Mexique, a indiqué que les radiations térahertz possèdent le potentiel pour déchirer littéralement en morceaux, ou décompresser le fichier ADN double brin. Ceci, à son tour, crée des bulles qui pourraient interférer avec les processus critiques (comme la réplication de l’ADN et l’expression des gènes).

Comme je l’ai mentionné précédemment, la folie « zapper » de Big Brother est une conséquence prévisible de l’Amérique post 11 / 9, sur l’hystérie de la sécurité. Juste au cas où vous n’étiez pas au courant, c’est tout droit du Playbook nazi. Ceux qui contestent le gouvernement sont qualifiés de «traîtres» et il est dit qu’ils « haïssent l’Amérique. » J’en ai personnellement fait l’expérience. Jetez un oeil à une citation de Hermann Goering, « le bras-droit » d’Hitler :


« Naturellement, les gens ordinaires ne veulent pas la guerre, mais après tout ce sont les dirigeants d’un pays qui déterminent la politique, et c’est toujours un simple fait de traîner les gens tout le long, si c’est la démocratie ou une dictature fasciste ou un parlement ou une dictature communiste. Voix ou pas voix, le peuple peut toujours être intenté à l’appel d’offres des dirigeants. C’est facile. Tout ce que vous avez à faire est de leur dire qu’ils sont attaqués, et dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme et d’exposer le pays au danger. Il fonctionne de la même façon dans tous les pays ». Hermann Goering, Reich-Marshall d’Hitler, à Nuremberg après la Seconde Guerre mondiale.

C’est exactement ce qui s’est passé aux Etats-Unis depuis le 11 / 9. Si vous osez interroger le gouvernement, vous êtes rapidement étiqueté comme étant «antipatriotique». Et c’est ainsi que l’Amérique continue sa marche pour devenir un État policier. . .

Mais croyez-le ou non, la plupart des Américains AIMENT la perte des libertés ! Selon un récent sondage Zogby, la plupart des américains « moutons » qui voyagent à travers les aéroports approuvent les longues files d’attente et les embouteillages aux points de contrôle TSA, parce qu’ils « se sentent plus en sécurité. » Oh ne serait-ce pas que cela en particulier ? Ces « joyeux campeurs » devraient être ravis d’apprendre l’existence grossièrement envahissante des nouveaux plans d’organisation de sécurité « nu intégral TSA nazi-zap ».

Ces scanners d’aéroport devraient être INTERDITS. Le rayonnement et les radiations endommagent l’ADN dans les cellules, et font beaucoup plus de dégâts que cela. Ils s’accumulent dans l’organisme au cours de notre vie et quand ils atteignent un certain niveau, le cancer est à peu près certain. Les Américains qui sont encore capables de penser doivent lancer un effort pour nous sauver et prévenir les autres ! Demandons que le Congrès mandate le TSA pour que les « porno-expériences d’irradiation » soient strictement appliquées seulement sur la base du volontariat. Nous devons exiger de notre droit de s’abstenir de procédures de sécurité qui nous feront du mal, à nous et à nos enfants (nés et à naître).

Selon Ben Franklin : « Ceux qui voudraient renoncer à une liberté essentielle pour la sécurité temporaire ne méritent ni la liberté ni la sécurité. » Combien de nombreux droits êtes-vous prêts à sacrifier au nom de la sécurité ? Pour moi et ma famille, la réponse est : AUCUN !!

Ty Bollinger

Remarque importante: Je ne suis pas un médecin. Tout le contenu de cette lettre d’information est un commentaire ou une opinion et est protégé en vertu des lois sur la liberté d’expression dans tout le monde civilisé. Les informations contenues dans ce document sont destinées à des fins éducatives seulement. Il n’est pas conçu comme un substitut pour le diagnostic, le traitement ou les conseils d’un professionnel agréé qualifié. Les faits présentés sur ce site et dans le livre sont offerts à titre d’information uniquement, ce ne sont pas des conseils médicaux, et en aucune façon on ne devrait considérer que je suis pratiquant en médecine. Un effort délibéré a été fait pour que les informations présentes soient à la fois exactes et véridiques. Cependant, je n’assume aucune responsabilité pour les éventuelles inexactitudes dans mon matériel de source, pas plus que je assume la responsabilité de la façon dont ce matériel est utilisé. Toute déclaration concernant les traitements alternatifs pour le cancer n’a pas été évaluée par la FDA.

janvier 15th, 2010|Tags: , |

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.